الثلاثاء، 25 مايو، 2010

الناصري سير فحالك


هشام الناصري ابن وزير الاتصال و الناطق الرسمي للحكومة اعتدى على مواطن ليلة الخميس الماضي امام البرلمان بألة حاد على الرأس.فتجمهر الناس و حاصرو ابن الوزير حتى قدمت الشرطة و تم اعتقاله.الا انه لحظات قدم الوزير التقدمي ،وصرخ بشكل رعن في وجه الشرطي الذي اعتقل ابنه..الوزير خالد الناصري اخد ابنه بالقوة من الشرطة و امتطيا معا سيارة الوزير وتوجها الى ولاية الامن. هذا المشهد تم تحث صفير و استهجان المواطنين.حيث تم اجبار الطبيب الذي اصابه ابنه الوزير بضربة في الرأس على قبول التنازل على القضية...هادشي كيعني شي واحد هو ابناء الوزراء فوق القانون...كلنا مع محاكمة ابن الوزير على فعلته الذنيئة و نطالب باستقالة خالد الناصري لانه يشتغل منصب حكومي من اجل امتيازات قانونية، على كل حساب المغاربة البسطاء.

Le ministre khalid Naciri "sauve" son fils adorable Hicham, après que celui-ci a agressé un citoyen à l'arme blanche jeudi soir devant le parlement à Rabat..Mr le mnistre n a pas hésité a abusé de son pouvoir de ministre pour sauver son fils des mains des policiers et des quelques citoyens présents qui réclamaient justice ...Khalid Naciri ne sait pas qu on est tous égaux devant la loi et se croit un citoyen exceptionnel ...Cher ministre retourne chez toi!
لزيارة مجموعة الناصري سير فحالك المرجو الضغط على الرابط التالي:

هناك تعليق واحد:

غير معرف يقول...

Bonjour,
J’ai suivi l’affaire depuis le début, néanmoins, je détiens des informations que peu de personnes détiennent :
1- Il s’agit d’un accident de la circulation entre les dénommés Hicham Naciri et Samir Bargach.
2- L’accident a débouché sur une rixe verbale, qui a conduit les deux protagonistes à s’emporter
3- M. Naciri, ministre de la communication ayant eu vent de l’accident s’est déplacé pour s’enquérir de la situation.
4- Une fois arrivé, M. Naciri fut accueilli par une horde de mécontents, constitués des diplômés chômeurs se trouvant devant le parlement.
5- Devant de branle-bas de combat, M. Naciri décide de quitter les lieux avec son fils de peur pour sa sécurité.
6- L’affaire a été portée devant la préfecture de police qui a rédigé les procès verbaux des deux plaignants.
7- Les deux plaignants ont décidé de retirer leurs plaintes respectives et d’opter pour une solution à l’amiable, eu égard à la banalité de la situation.
8- La réconciliation s’est faite devant le Procureur du Roi près du tribunal de première instance de Rabat, le lendemain 21 mai 2010 à 11h du matin.
9- Le dossier fut classé, après signature des ex adversaires du pacte de paix.
10- Toute autre information colportée par certains supports écrits ou électroniques n’est que pure spéculation.
11- La vidéo ici présente montre M. NACIRI et son fils monter dans leur véhicule et le plaignant également, afin de se rendre au commissariat de police.
Je suis membre du collectif Droits humains et j’ai assisté à toute la scène, même à la préfecture. Des procès verbaux ont été rédigés par la police judiciaire, et remis au parquet de Rabat qui a scellé l’accord à l’amiable à la demande des 2 protagonistes.
Ces informations sont vérifiables auprès de la PJ de Rabat ainsi qu’auprès du parquet de Rabat. Nous invitons donc tous journalistes dignes de ce nom à rétablir la vérité et ne pas en priver l’opinion publique.
Fait à Rabat le 24 Mai 2010
Hassan Benammou